Cours et Activités

Voici les activités et les cours étudiés en classe.
Pour voir (puis pour imprimer si besoin) une activité, cliquer simplement dessus.

Thème 2 :Le Vivant et son Evolution

Cliquez pour agrandir l'image
page d'acceuil
Parcours 1 : Nutrition


Chapitre "Nutrition chez les animaux"

A- Les besoins des cellules

Activité 1: Identifier les éléments prélevés dans le milieu et les relier à la synthèse de matière organique
Ce que l'on sait déjà : Tous les organes et les tissus des êtres vivants (animaux et végétaux, champignons) sont constitués de cellules. La cellule est l'unité élémentaire du vivant.
Ce que l'on cherche à résoudre : Quels sont les besoins des cellules animales chez les êtres vivants ?
Vidéo de la respiration du criquet.
Expérience sur la respiration du criquet.

Les animaux doivent produire de l'énergie pour assurer le fonctionnement de leur organisme et leur croissance. Pour cela ils prélèvent de la matière dans leur milieu: c'est la nutrition.
Les besoins des organismes animaux sont liés à ceux de leurs organes: pour fonctionner les organes utilisent du dioxygène (O2) et des nutriments (glucose..).
Dans leur milieu les animaux prélèvent du dioxygène grâce à leur système respiratoire et des nutriments grâce à leur système digestif.

B- L'approvisionnement des organes en O2

Activité 2 : Mettre en relation le prélèvement du dioxygène avec la présence de surfaces d'échanges respiratoires
Ce que l'on sait déjà :la respiration nécessite du dioxygène pour produire de l'énergie nécessaire au fonctionnement des êtres vivants.
Cet O2 est prélevé dans le milieu de vie des êtres vivants (eau ou air).
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment l'O2 du milieu de vie pénètre-t-il dans le milieu intérieur des animaux?

Vidéo " La dissection de l'asticot "
Faire la dissection virtuelle des branchies de poisson.
Mouvements respiratoires du poisson et Dissection de l'appareil respiratoire du poisson et sa vidéo.

Des organes spécialisés permettent le prélèvement du dioxygène soit dans l'air (trachées, poumons), soit dans l'eau (branchies).
Ces organes contiennent de grandes surfaces de parois très fines qui séparent le milieu extérieur (air ou eau) et le milieu intérieur (sang ou hémolymphe): ce sont des surfaces d'échanges.


Rappel: L'air qui nous entoure contient un ensemble de gaz! Il y a 78% d'azote, 21% de dioxygène, 0,9% de gaz rares (Argon, Néon, Hélium...), de la vapeur d'eau et 0,035% de dioxyde de carbone.
Quelques tests de mise en évidence des gaz respiratoires.

Logiciel la respiration du criquet : Télécharger ici.
Vidéo " La respiration de l'escargot "
Vidéos sur la respiration de la langouste royale.
Vidéo sur les mouvements respiratoires de la Moule.





C- L'approvisionnement des organes en nutriments

Activité Maison : Relier les besoins en matières organique et minérale des animaux à leur système digestif
Ce que l'on sait déjà : Les animaux consomment de la matière organique et minérale pour vivre.
Ce que l'on cherche à résoudre : Quels sont les besoins des cellules animales ?
Vidéo d'une araignée se nourrissant.
Vidéo de vautours se nourrissant.

Les cellules animales utilisent de la matière organique et de la matière minérale pour produire leur propre matière organique.
Selon le régime alimentaire de l'animal, son système digestif n'est pas le même, mais dans tous les cas il transforme les aliments en nutriments.
Les nutriments sont ensuite distribués aux cellules.


D- La distribution des nutriments et du dioxygène

Activité 3 : Relier les systèmes de transport aux lieux d'utilisation du dioxygène et des nutriments
Ce que l'on sait déjà : Les nutriments et l'O2 pénètrent dans le milieu intérieur des animaux grâce à leurs appareils digestif et respiratoire.
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment l'O2 et les nutriments sont-ils ensuite transportés jusqu'aux cellules?
La circulation du milieu intérieur permet la distribution des nutriments et du dioxygène à toutes les cellules de l'organisme.
Cette circulation peut se faire dans un circuit clos ou dans un système ouvert.
Dans le cas d'un circuit clos, les échanges avec les cellules se font au niveau des vaisseaux très fins: les capillaires.
Chez certains animaux, comme les Mammifères, un coeur cloisonné permet la circulation du sang.

Matériel nécessaire pour la dissection du cœur : cœur de mouton, cuvette à dissection, eau, torchon, pinces fines, ciseaux fins.
Utilisation du logiciel " coeur " : télécharger ici.
Schéma du coeur.
La mise en mouvement du sang dans les vaisseaux.
SCHEMA BILAN A COMPLETER




E- L'utilisation des nutriments et du dioxygène et l'élimination des déchets

Activité 4 : Relier les systèmes de transport aux lieux d'élimination des déchets
Ce que l'on sait déjà :la circulation du milieu intérieur assure la distribution des nutriments et du dioxygène aux organes chez les animaux
Ce que l'on cherche à résoudre :Comment les organes utilisent-ils les nutriments et l'O2 qu'ils reçoivent ?

Les cellules utilisent les nutriments et le dioxygène pour produire de l'énergie.
Les nutriments peuvent aussi être stockés.
Le fonctionnement cellulaire s'accompagne de la production de déchets : Schéma de la réaction chimique dans une cellule
Les déchets sont transportés par un système de transport (exemple : sang) puis sont évacués par le système respiratoire et le système urinaire.

Schéma bilan complété
Vidéos sur les reins et la dialyse
et la dissection de reins de porc



PARCOURS AVENIR:
Interview d'un vétérinaire
Fiche métier n°2





Thème 2 :Le Vivant et son Evolution

Cliquez pour agrandir l'image
page d'acceuil
Parcours 2 : Reproduction


Chapitre "Reproduction et milieux de vie"

A- Les modalités de la reproduction sexuée chez les plantes à fleurs

Activité 5 : Caractériser une reproduction sexuée chez les plantes à fleurs
Ce que l'on sait déjà :au sein des 320 000 espèces de plantes à fleurs sur Terre, de nouveaux individus font régulièrement leur apparition.
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment de nouveaux individus peuvent-ils apparaître au sein des populations?
Dossier.

Dans une fleur, les grains de pollen contiennent les cellules reproductrices mâles tandis que le pistil contient les ovules.
Lors de la reproduction sexuée, un grain de pollen d'une fleur est déposé sur le pistil d'une autre fleur.
La cellule reproductrice mâle est ensuite transportée jusqu'à l'ovule.
La fécondation a lieu et donne naissance à une graine.

Matériel en classe :
Autre modèle:



B- Les mécanismes favorisant la reproduction sexuée chez les végétaux

Activité 6 : Distinguer ce qui relève d'une croyance populaire de ce qui relève d'un fait scientifique, concernant la reproduction des plantes à fleurs
Ce que l'on sait déjà :la reproduction sexuée, la fécondation permet la rencontre des cellules reproductrices mâle et femelle (fécondation interne ou externe).
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment la reproduction sexuée peut-elle être favorisée?
Dossier.

Lors de la reproduction sexuée, la rencontre d'un grain de pollen et d'un pistil est facilité par le transport par le vent, ou par un insecte pollinisateur.

Matériel en classe :
Autre modèle:



C-Dynamique des populations et reproduction asexuée

Activité maison : Repérer les conséquences de la reproduction asexuée sur la dynamique des populations de plantes à fleurs
Ce que l'on sait déjà :les plantes à fleurs peuvent se reproduire de façon sexuée (en fabriquant des graines) mais aussi de façon asexuée (en fabriquant des tubercules par exemple).
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment la reproduction asexuée peut-elle devenir avantageuse pour conquérir de nouveaux milieux ?
Dossier.

Chez les plantes à fleurs, la reproduction asexuée permet de coloniser efficacement un nouveau milieu.
La reproduction asexuée est également observée chez les plantes à fleurs qui prolifèrent de façon envahissante dans un milieu.

Matériel en classe :
Autre modèle:





Thème 2 :Le Vivant et son Evolution

Cliquez pour agrandir l'image

page d'acceuil
Parcours 3 : Diversité


Chapitre "La diversité du vivant à différentes échelles"

A- -La diversité et la dynamique des écosystèmes

Activité 7 : Identifier les caractéristiques d'un écosystème et son évolution dans le temps
Ce que l'on sait déjà :un écosystème est composé d'un milieu, des êtres vivants qui le peuplent et des relations qui existent entre eux.
Ce que l'on cherche à résoudre :Comment un écosystème se maintient-il ou se transforme-t-il au cours du temps ?
Les écosystèmes sont caractérisés par les conditions physico-chimiques du milieu (température, humidité.), les espèces qui les composent et les relations entre ces espèces.
Il existe une grande diversité d'écosystèmes: elle s'observe dans l'espace ou dans le temps.

Différents types de relations lient les espèces entre elles.
Elles peuvent être favorables ou défavorables pour une espèce donnée.
Les principales relations entre espèces sont la prédation, la symbiose, le mutualisme, le parasitisme et la compétition.



B- La diversité des espèces

Devoir maison : Réaliser une affiche expliquant l'importance des missions d'exploration de la biodiversité
Ce que l'on sait déjà : les biologistes ont décrit 1,9 million d'espèces à la surface de la Terre mais il en reste encore énormément à découvrir !
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment et pourquoi explorer la biodiversité sur Terre ?
La diversité des espèces à la surface de la Terre fait depuis longtemps l'objet d'inventaires, menés notamment lors d'expéditions scientifiques.
Il reste de très nombreuses espèces à découvrir, en particulier pour les organismes de petite taille ou vivants dans des milieux difficiles d'accès.

Exemple du Requin Ninja






Thème 2 :Le Vivant et son Evolution

Cliquez pour agrandir l'image
page d'acceuil
Parcours 4 : Parenté entre les êtres vivants et Evolution


Chapitre "Apparition et disparition d'espèces"


A- L'apparition de la vie

Repérer les premières traces de vie sur Terre et les conditions d'accueil nécessaires
Ce que l'on sait déjà : la Terre s'est formée il y a plus de 4 milliards d'années et est peuplée aujourd'hui de plusieurs milliards d'êtres vivants.
Ce que l'on cherche à résoudre : Comment la vie a-t-elle pu apparaître sur notre Planète ?

Les plus vieilles traces de vie identifiées avec certitude (fossiles) sont agées de 2,7 milliards d'années.
D'autres traces plus anciennes encore ont été trouvées.
Elles pourraient aussi correspondre à des restes d'êtres vivants, mais les scientifiques n'en sont pas absolument certains.




B- Les fossiles et l'histoire de la vie


Activité 10 : Mettre en évidence les modifications de la biodiversité au cours des temps géologiques grâce aux fossiles
Ce que l'on sait déjà :certaines roches contiennent des fossiles, c'est-à-dire des restes ou des traces d'organismes vivant autrefois et qui ont été enfouis dans les sédiments du même âge.
Ce que l'on cherche à résoudre : Quelles informations apportent l'étude des roches sédimentaires?

Les scientifiques peuvent reconstituer l'histoire de la vie sur Terre grâce aux fossiles.
Cette histoire n'est pas figée.
Elle est actualisée et enrichie à chaque découverte de nouveaux fossiles.


Une animation sur les fossiles.



C- La diversification de la vie


Activité 11 : Associer diversification du vivant et milieu de vie
Ce que l'on sait déjà : la première espèce vivante est apparue il y a plus de 2,7 milliards d'années et depuis, plus de 10 millions d'espèces différentes existent sur Terre.
Ce que l'on cherche à résoudre : Pourquoi les êtres vivants se sont-ils diversifiés au cours du temps ?

Les plus vieux fossiles montrant l'existence d'une grande diversité d'animaux sont vieux de 540 millions d'années.
Ils marquent le début de l'ère paléozoïque.
Depuis de nombreuses espèces sont apparues et ont contribué à la diversification du vivant (diversité des organismes, des milieux et des modes de vie).










Créez votre site web sans connaissances en HTMLDernière mise à jour : lundi 21 mai 2018